Le ramonage : une obligation

Le ramonage = un obligation réglementaire

Locataire, propriétaire bailleur ou occupant doivent respecter l’obligation réglementaire de ramonage (article L2213-26 du Code général des collectivités territoriales). Le ramonage doit être effectué par un professionnel habilité, qui remet un certificat de ramonage une fois le travail accompli. Ce document doit être conservé, an cas de sinistre votre assureur peut vous le demander.

Le ramonage = une économie de combustible, une réduction de gaz polluants

Les dépôts qui se forment dans le conduit lors de la combustion forment une couche isolante, ce qui engendre une surconsommation de combustible, car les émanations de chaleur sont diminuées. On estime qu’une couche d’1 mm entraîne une consommation supérieure de 8 %. De plus, cette couche, à nouveau brûlée lors de la combustion, dégage des fumées polluantes. Ramoner réduit d’autant ces dégagements nocifs.

Le ramonage = un gage de sécurité

Des suies, des cendres et du goudron émanant de la combustion du bois se déposent tout au long du conduit de cheminée à chaque utilisation. En s’accumulant, ces résidus peuvent être à l’origine d’un incendie. Le ramonage évite donc ce risque, protégeant les biens et les personnes.

Partagez : 
256455599f13a522460d13d6af38e451MMMMMMMMM