Quel bois choisir ?

Les différentes essences de bois ont des pouvoirs calorifiques différents et ne brûlent pas toutes de la même façon.

Privilégiez les feuillus durs : Chêne, hêtre, noyer, charme, châtaignier, arbres fruitiers…

Ils sont plus denses et dégagent plus de chaleur tandis que les feuillus tendres brûlent plus vite et que les résineux encrassent votre conduit à cause du bistre.

Il faut du bois sec

Un bois trop humide abîmera le matériel et polluera davantage. Un bois sec prend beaucoup mieux. Pour qu’un bois sèche, il faut qu’il reste à l’air libre entre 15 et 24 mois : lors de l’achat, vérifiez à quel moment le bois a été coupé.

Taux d’humidité

Un taux satisfaisant est inférieur à 20%. Un bois humide pèse plus lourd : attention si vous achetez au poids. Le bois doit être certifié « NF bois de chauffage ». Une fois votre bois acheté, conservez-le dans un endroit bien sec et aéré. Méfiez-vous des bois de récupération issus de chantiers : ils contiennent parfois des produits toxiques !

Partagez : 
f29b60d7b692499e4601a93b015640da?????????????????????????????